navigation

Interest of events-related potentials in assessment of Post-traumatic stress disorders 25 avril, 2008

Posté par docteurboudarene dans : articles médicaux , ajouter un commentaire

Interest of events-related potentials in assessment of Post-traumatic stress disorders dans articles médicaux pdf Interest of events-related potentials in assessment of Post-traumatic stress disorders.pdf

 M. BOUDARENE and M. TIMSIT-BERTHIER

The aim of the current study is to assess post-traumatic stress disorders (PTSD) using conjointly P300 and contingent negative variation (CNV).  These events-related potentials (ERPs) were obtained in recording EEG from subjects submitted to cognitive tasks. They are related to both cognitive and emotional factors; more precisely, P300 is related to « context updating » and to working memory (1), whereas CNV is influenced by attention, motivation and motor preparation (2). Moreover, they are modulated by cholinergic, GABAergic and noradrenergic systems (3,4), that are also implied in the frontal defense system (5).

These ERPS have been studied extensively in schizophrenia and depression (reviewed in ref 4), but still now, few publications have been dedicated to stress processes (6,9).

Annals of the New York Academy of  Sciences. Vol 821, 1-550; 1997.

20 avril 2008:le RCD a marché à Tizi Ouzou 20 avril, 2008

Posté par docteurboudarene dans : activités politiques , ajouter un commentaire

La Kabylie belle et fidèle aux idéaux du 20 avril 1980.

Des milliers de citoyennes et citoyens ont battu le pavé à Tizi-Ouzou à l’appel du RCD, le 20 avril 2008. La marche qui s’est ébranlée vers 10h30 du carrefour du 20 avril se devait d’être historique. L’arrivée du président du parti Said SADI accompagné du Dr Boudarene, député et président du bureau régional, ainsi que des membres de la direction nationale donne le starter à la marche sous les acclamations, les youyous et les cris « assa, azeka SADI yela, yela ».

lire la suite…

Le suicide en Algérie :mystification et réalité 30 juin, 2007

Posté par docteurboudarene dans : articles médicaux , ajouter un commentaire

Communication présentée au congrès de Montpellier, juin 2007 : le suicide entre neurosciences et culture.

Les médias algériens font état, depuis plusieurs mois, d’une augmentation du nombre de décès par suicide. Ce qui aurait été en d’autres circonstances un fait divers banal, même si le passage à l’acte suicidaire est toujours tragique, est devenu par le fait d’une information récurrente et insistante un fléau social. Avec une mention spéciale, à tort sans doute (?), pour la Kabylie.

Le passage à l’acte suicidaire est naturellement relié par le journaliste, en toute bonne foi mais aussi par méconnaissance, aux seuls problèmes sociaux des citoyens. Tout un chacun sait néanmoins que le suicide ne peut être exclusivement réduit à un désarroi ou une détresse générés par des problèmes de la vie. Une vulnérabilité particulière ou des troubles psychiques sous-jacents sont présents dans la grande majorité des cas. Le battage médiatique autour de ce phénomène, devenu désormais le fléau social, participe bien sûr d’une bonne intention et le désir du journaliste est de toute évidence d’attirer l’attention des pouvoirs publics sur la dégradation des conditions de vie des familles. Il n’est pas inopportun de rappeler ici que l’Algérie traverse depuis maintenant une quinzaine d’année une crise économique et sociale d’une rare gravité. La pauvreté s’est installée dans les foyers. Le chômage, notamment celui des jeunes, a atteint des proportions inquiétantes et les inégalités sociales sont flagrantes. Tous les ingrédients pour l’émergence de la violence sociale sont réunis. Le terrorisme est toujours là et le souvenir des émeutes du « printemps noir de Kabylie » est encore dans les esprits. Nous y reviendrons.

lire la suite…

1...2425262728

KeepOpen |
Voyages |
quand j'ai la parole ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Copro89
| Mots de Tête d'Algérie
| ZEN D ESPRIT