navigation

Ce qu’a dit Issad Rebrab aux étudiants de Tizi Ouzou. 5 avril, 2017

Posté par docteurboudarene dans : autres écrits , trackback

Issad Rebrab était hier matin à Tizi Ouzou, chez lui.
Il a été invité par les étudiants à venir leur parler.
Malgré un planning très chargé, il est venu.
Les étudiants l’ont honoré.
Ils étaient très nombreux.
L’auditorium de l’Université Mouloud Mammeri était plein comme un oeuf.
De nombreux étudiants ont du rester dehors.
Je ne vous ferai pas le résumé de sa conférence. Je n’en fait pas mon objectif.
Je peux vous dire qu’il a fait de la pédagogie.
Je ne vous présenterai pas non plus Issad Rebrab.
Tout le monde sait qui il est.
De plus, il est aisé d’accéder, sur le Net, à son CV.
Je veux vous faire part du message qu’il a voulu délivrer à l’endroit de l’auditoire.
Je vais vous faire de la substance de son propos, de ce que j’en ai personnellement compris.
Issad Rebrab a parlé durant une heure, simplement, avec son coeur.
Il a fait part aux étudiants de ses craintes, de ses espérances et de l’amour de son pays.
Il a expliqué comment il a pu construire un empire aussi prospère que CEVITAL,
Il a répété que le travail est la seule vraie clé de la réussite, que c’est là une vertu cardinale que chacun doit nourrir en son sein.
Il a dit que tout est possible dès lors qu’on est déterminé à bâtir, dès lors que l’on est mû par l’intérêt commun et que la seule motivation est le destin partagé.
Il a évoqué les tracas auxquels son entreprise est confrontée, il a parlé des entraves qu’il a rencontré et qu’ils rencontre encore aujourd’hui, sans animosité, sans rancoeur, sans haine,
Juste de l’amertume et de la tristesse parce que ces entraves sont des obstacles au développement, à la création des richesses et de l’emploi, à la prospérité de son pays.
Il a montré sa détermination à avancer, avec pour seul désir, non pas réussir pour soi mais être utile pour sa communauté, participer à lui assurer la sécurité alimentaire.
Issad Rebrab est venu à la rencontre des étudiants de Tizi Ouzou pour aussi apporter le témoignage de la réussite de son entreprise.
Pour dire que cela peut arriver à tous, à tout un chacun.
Une « success story » nourrie par le travail, le mérite et la compétence.
Un heureuse histoire qu’il est possible de partager, de multiplier dès lors que le chemin emprunté est celui de l’honnêteté et de la probité.
Une histoire possible à reproduire par chacun de ceux qui sont venus l’écouter, une histoire que chacun peut vivre si l’intégrité morale et la droiture tracent le chemin à suivre.
Issad Rebrab est venu semer l’espoir dans les coeurs des étudiants de Tizi ouzou et faire croitre dans les esprits le désir de réussir.
Il est venu faire germer en chacun des présents l’amour du travail.
Il est venu partager avec les futurs cadres du pays sa détermination à entreprendre et à avancer, avec pour seul viatique le bien-être de sa communauté et l’amour de son pays.
De ce point de vue, je crois que son message est passé.
Issad Rebrab est reparti confiant.
Les étudiants de Tizi Ouzou ont fait preuve de beaucoup de maturité.
Le débat était riche et dense, et les échanges ont été profitables aussi pour le conférencier.
Il reviendra sans doute.

Commentaires»

pas encore de commentaires

Laisser un commentaire

KeepOpen |
Voyages |
quand j'ai la parole ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Copro89
| Mots de Tête d'Algérie
| ZEN D ESPRIT